QU’EST­-­­CE QU’UN PARTENARIAT STRATEGIQUE ?

 

Les Partenariats Stratégiques offrent l’opportunité à des organisations actives dans les domaines de l’éducation, de la forma tion et de la jeunesse, mais aussi à des entreprises, des autorités publiques, des organisations de la société civile actives dans différents secteurs socio-­­économiques de coopérer afin de mettre en place des pratiques innovantes conduisant à des enseignements, des formations, des apprentissages, du travail de jeunesse, des modernisations institutionnelles et innovations sociétales de haute qualité. Erasmus + offre une grande flexibilité en termes d’activités que les Partenariats Stratégiques peuvent mettre en œuvre. La description du projet doit démontrer que ces activités sont les plus appropriées pour atteindre les objectifs du projet.

 

QUELS SONT LES OBJECTIFS D’UN PARTENARIAT STRATEGIQUE ?

 

Objectifs : Les partenariats stratégiques visent à soutenir le développement, le transfert et/ou la mise en œuvre de pratiques innovantes à des niveaux organisationnels locaux, régionaux, nationaux ou européens. Ils encouragent les initiatives conjointes promouvant la coopération, l’apprentissage par les pairs et l’échange d’expériences à l’échelle européenne. Les partenariats stratégiques doivent être en lien avec les priorités établies par la Commission européenne. Pour prétendre à une subvention les partenariats stratégiques devront se référer soit à une ou plusieurs priorités transversales ; soit à une ou plusieurs priorités spécifiques au secteur jeunesse.

En règle générale, les Partenariats Stratégiques visent la coopération entre des organisations établies dans les Pays programme. Cependant, des organisations en provenance des pays partenaires du programme peuvent être impliquées dans des Partenariats Stratégiques, comme partenaires (pas comme porteurs de projet), à condition que leur participation apporte une valeur ajoutée essentielle au projet. Cette plus-­­value doit être argumentée et conditionne l’éligibilité de l’ensemble du projet. Si celle-­­ci n’est pas prouvée, l’ensemble du projet sera rejeté. Il sera également nécessaire de différencier les participants et les publics cibles :

 

Participants : -­­ travailleurs de jeunesse -­­ décideurs -­­ personnel actif dans l’éducation et la formation -­­ experts, spécialistes, professionnels, chercheurs -­­ groupe de jeunes non-­­rattachés à des organisations dans le cadre des initiatives de jeunes transnationales -­­ jeunes, volontaires, étudiants, adultes, apprenants (principalement sur des phases d’expérimentation et de dissémination du projet).

 

Publics cibles : -­­ Jeunes avec moins d’opportunités, NEETs, jeunes en décrochage scolaire -­­ volontaires, étudiants, stagiaires, apprentis, élèves, adultes, apprenants -­­ travailleurs de jeunesse, personnel actif dans l’éducation, la formation, l’économie sociale et solidaire 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© PARAGRAF Visuel